27/09/2016

Une "contre-société" voit le jour

26/09/2016



Rendez-vous le 16 octobre 
à la Cartoucherie (Paris 12e), entre 14h et 22h,
pour un "Cabaret d'urgence" sur le thème :
"C'est l'état d'urgence, tout est permis :
Le Medef gouverne, l'État réprime"

Au programme (en cours de finalisation)
• Intervenants artistiques : Cie Jolie Môme / Cie Tamèrantong / L'1consolable / La Parisienne Libérée / Thomas Pitiot / Agnès Bihl / Serge Utgé-Royo /
Fredo, des Ogres de Barback / LaTwal / Regis Vlachos.

• Intervenants politiques : François Ruffin (Fakir) / Renaud Lambert (Monde diplomatique) : "Avec l’accélération de l'effondrement de la social démocratie, l'état se restreint a la répression, laissant l'économie au patronat : exemples du Venezuela et du Brésil" / Pierre Rimbert (Monde diplo) : "Les médias appartiennent au grand patronat, comment parlent-ils du patronat ?" / Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon (sociologues) : "Les familles Gattaz et Roux de Beyzieu dans la bourgeoisie française" / Charles Hoareau (CGT-Chômeurs) / Sorya (Cip-Idf) : "Intermittents et Medef, des années de conflit" / Agathe (Ex-PSA Aulnay) : "Ouvriers licenciés et dividendes accentués chez PSA" / Olivier Besancenot (NPA) / Xavier Mathieu (Ex-Continental) / Gérard Mordillat (réalisateur et romancier) / Mickael Wamen (Goodyear) : "Goodyear, lutte contre les patrons de multinationales et répression" / Eric Coquerel (Front de Gauche) : "Les politiques autoritaires et répressives structurellement liées à l'austérité" / Denis Gravouil (CGT-Spectacle) / Arlette Laguiller (Lutte Ouvrière).

25/09/2016

Notre-Dame-des-Landes mobilisé



Des bus sont prévus de différentes villes et régions. Des covoiturages s'organisent aussi de partout. > > Pour en savoir plus.

Nous rappelons que chacun-e est appelé à apporter son bâton, sculpté, décoré, et à le planter dans le sol de la Zad. Le 8 octobre, nous nous engagerons ensemble à venir les reprendre, en cas d’intervention, et à défendre la ZAD, ses habitant.es, paysan.nes et l’avenir qui s’y construit.

La nouvelle bibliothèque de la zad - "le taslu" - invite les participants à la manifestation à venir munis d'un livre qui les a marqués et qu'elles souhaiteraient léguer au fond commun. Nous aimerions que la première page soit dédicacée par les donateurs/trices de manière à laisser une trace de l'incroyable solidarité du mouvement. (Acipa)

#NDDL Résistance

Notre-Dame-des-Landes 
Appel de la ZAD face aux menaces d’expulsion
(Fait le 23 septembre)

Depuis l’opération César en 2012, la ZAD est devenue un symbole : de la possibilité de mettre en déroute leurs projets nuisibles ici et ailleurs comme de celle de déployer des zones d’autonomie face au pouvoir et à l’économie marchande. Après un printemps marqué par un mouvement social bouillonnant, celles et ceux qui entendent nous gouverner vont tout faire pour que la politique ne déborde plus du cadre d’un spectacle électoral auquel plus grand monde ne croit. 

Nous vivons au cœur d’un désastre environnemental et social sur lequel illes prospèrent et duquel illes sont bien incapables de nous sortir. Depuis la ZAD, entre autres, grandit l’idée que l’on puisse concrètement reprendre en mains nos vies et réinventer le politique. C’est pour cette raison que son existence est aussi insupportable aux gouvernant.e.s et aussi précieuse pour d’innombrables personnes. La ZAD soulève des espoirs tenaces qui la dépassent. Que l’on se sente porté.e par cette lame de fond ou que l’on perçoive au quotidien la joyeuse solidité de ce qui s’est construit ici, il apparaît absolument impensable que la ZAD soit broyée demain sous les coups de la police et les chenilles des tractopelles. Ceci est un appel à la défendre, coûte que coûte.

Ce texte s’adresse à tou.te.s celles et ceux qui voudraient participer à la résistance sur le terrain ou de plus loin. Son objet est d’informer sur ce qui nous semble aujourd’hui crucial pour les mettre en échec, ainsi que sur l’état d’esprit dans lequel nous nous préparons. Nous vous invitons à le diffuser largement.  (LIRE LE TEXTE COMPLET)

24/09/2016

8 oct : le Jour de la Nuit

20/09/2016

Prends-en de la graine !

19/09/2016

La pollution plastique

`

"Océans, le mystère plastique"
Le plastique serait-il en train de modifier l'écosystème marin sans que l'on en mesure encore toutes les conséquences ? Désormais partie intégrante des océans, au même titre que les algues ou le plancton, les déchets plastiques sont omniprésents, de l'Arctique à l'Antarctique en passant par les mers tropicales. Plusieurs études s'accordent pour affirmer que près de 50 milliards de morceaux de plastique polluent les océans. Mais là est le mystère : l'immense majorité (99 % !) de ces déchets a disparu. Où est-elle passée ? Est-elle ingérée par les organismes marins ? Des scientifiques du monde entier - océanographes, spécialistes de l'environnement, microbiologistes... - enquêtent aujourd'hui sur ce plastique devenu invisible.

Jusqu'à présent, la communauté scientifique savait que ces déchets se fractionnaient en microplastiques, notamment sous l'action des vagues et du soleil. Elle en concluait que les morceaux de plastique restaient majoritairement agglutinés en surface. Mais de récentes études ont invalidé cette hypothèse. Depuis, ces particules, qui représentent la quasi-totalité des déchets plastiques de l'océan, focalisent l'attention des chercheurs : ils constituent le cœur du problème car leur capacité à pénétrer dans l'environnement semble infinie. Fonds marins, banquise, littoral, faune... : ce documentaire explore, en compagnie de nombreux scientifiques, toutes les pistes pour comprendre où se cache le plastique, et s'interroge sur l'impact de cette pollution massive. (Arte)

Reportage visible en ligne sur Arte+7 jusqu'au 24 septembre.
Rediffusion sur Arte vendredi 30 septembre à 10h20.
> Voir aussi le dossier de Future Arte.

18/09/2016

À lire

Syllepse
« Les dispensaires autogérés grecs.
Résistances et luttes pour le droit à la santé »
Présentation : L’effondrement du système de santé est certainement une des conséquences les plus tragiques de la crise économique et sociale qui secoue la Grèce. Selon Médecins du monde, 25 à 30 % des personnes qui se présentent aujourd’hui à l’hôpital sont refusées. Fermeture de dizaines d’hôpitaux, réduction drastique des effectifs, multiplication des suicides et des maladies mentales, pénurie de médicaments, pourcentage croissant de la population privé d’accès aux soins : face à cette situation les Grecs ont réagi en créant des structures solidaires gratuites et autogérées pour prendre en charge collectivement les questions de santé.

Ces nouveaux dispensaires gratuits couvrent l’ensemble du territoire et ce sont des centaines de milliers de patients qui ont recours à leurs services. Un autre système de santé émerge, une résistance sociale s’organise. Face au manque de médicaments et de matériels médicaux, désormais impossibles à importer, un réseau international de solidarité tente d’apporter son aide à ces dispensaires autogérés.

« Nous considérons notre initiative comme faisant partie d’un mouvement général de solidarité qui se développe au sein de la société grecque. Tous ensemble, nous luttons pour que les droits sociaux ne soient pas abolis et que le régime de la peur et de l’individualisme ne domine pas. Nous luttons pour établir des valeurs de solidarité, de justice et de dignité. »

Par Christine Chalier, Eliane Mandine, Danielle Montel, Bruno Percebois, Jean Vignes.
Membres du collectif Solidarité France-Grèce pour la santé, ils et elles se sont rendus à de nombreuses reprises en Grèce pour apporter aux dispensaires les médicaments et le matériel médical qui fait défaut. Ils nous proposent ici leurs carnets de voyage.
Editions Syllepse, 160 pages, 8 euros. Parution septembre.

> Rencontre autour du livre, le 29 septembre, 18h30, 
au Maltais rouge, 40, rue de Malte, Paris 11.

17/09/2016

"Le Coup d'Etat citoyen"
Une nouvelle démocratie est en marche

"Le Coup d'État citoyen.
Ces initiatives qui réinventent la démocratie"
d'Elisa Lewis et Romain Slitine
Démocratie
Présentation : « Abstention galopante, désertion des partis politiques, impuissance des élus face aux maux de notre société… : longue est la liste des symptômes de notre démocratie malade. Face à ces constats moroses sans cesse répétés, il est urgent d’agir.
Quelles sont les alternatives crédibles pour sortir de l’impasse ?
Pour répondre à cette question, les auteurs ont sillonné la planète pendant près de deux ans et sont allés à la rencontre de quatre-vingts défricheurs qui expérimentent de nouveaux remèdes en dehors des sentiers battus. Les initiatives qui ont fait la preuve de leur efficacité existent : en Islande, des citoyens tirés au sort rédigent eux-mêmes leur Constitution ; en Espagne, des partis politiques "nouvelle génération" redonnent le goût de s’engager ; en Argentine ou en France, des électeurs coécrivent les lois avec les parlementaires sur des plates-formes collaboratives ; un peu partout, des élus inventent de nouvelles manières de gouverner… À partir de ces expériences inédites, ce livre décrypte la transition démocratique à l’œuvre. Il ouvre des pistes de réflexion pour renouveler notre démocratie et propose des solutions concrètes dont chacun peut se saisir. Et il apporte des raisons d’espérer. »

SOMMAIRE
1. L’« an I » de la démocratie
• La fin d’une ère
• « Ils ne nous représentent pas » - Le mythe démocratique - Une crise qui n’en finit plus
• Le réveil démocratique
• Dépasser les élections - Mettre la démocratie à jour

2. Des idées et du sang en politique
• Podemos : retrouver le goût de la politique
• De l’indignation à l’action - De nouveaux espaces d’engagement - Des programmes collaboratifs - Gagner la bataille des idées - Une nouvelle éthique politique
• Ouvrir les portes de la politique à tous
• L’émergence des « partis citoyens » - La Primaire.org : un candidat indépendant pour l’élection présidentielle - Ma Voix : faire élire des anonymes à l’Assemblée nationale
• Changer le logiciel de la représentation
• Le Partido de la Red : un cheval de Troie au Parlement - Le Parti Pirate : un parti « poil à gratter » - Une innovation politique radicale : la démocratie liquide

3. Quand les citoyens font la loi
• Prendre l’initiative des lois
• La Suisse : pionnière du référendum d’initiative populaire - En Finlande : la plateforme Open Ministry pour démocratiser l’initiative citoyenne
• Co-écrire les lois
• Democracy OS : le logiciel open source d’écriture des lois - Parlement & Citoyens : quand élus et citoyens recherchent ensemble les solutions aux problèmes du pays
• Retrouver le peuple législateur
• Les assemblées législatives de citoyens ordinaires : un retour aux sources de la démocratie - Une Constitution citoyenne 2.0 en Islande - Comment le peuple estonien a changé les règles de la politique - Généraliser les assemblées de citoyens tirées au sort

4. Le contre-lobby citoyen
• Lutter pour la transparence
• Des médias citoyens - Donner l’alerte - Ouvrir les données
• La vigie citoyenne
• Contrôler l’action des représentants - Réveiller l’expertise citoyenne -
Révéler le lobbying au grand jour
• Faire entendre sa voix
• Mieux comprendre pour agir - Protester en ligne - Réussir à peser quand on est exclu du système - Le numérique à la rescousse des « sans-voix »

5. (Re)prendre le pouvoir sur son territoire
• Décider des orientations de son territoire
• Paris : tenir les cordons de la bourse - Grenoble : inventer de nouveaux mécanismes de démocratie locale - Madrid : parier sur le numérique pour gouverner autrement
• Saillans : Vivre une expérience démocratique
• Les citoyens à l’assaut de la mairie - Une nouvelle pratique du pouvoir -
Gouverner en « circuit court »
• Devenir contributeur de son territoire
• Vers l’administration publique collaborative - Innover au service de l’intérêt général -
Gérer les communs
Editions La Découverte, 143 pages, 9,99 euros.

Ecouter "Les innovateurs de la démocratie" (17 septembre 2016)


> Lire aussi "Birgitta Jonsdottir de la poesie au parti pirate islandais".

16/09/2016

Les enfants du cobalt

« Amnesty International a accusé 16 grands groupes internationaux, dont Apple, Samsung, Microsoft et Sony de ne pas faire les vérifications de base pour s'assurer que la fabrication de leurs produits n'intégraient pas de cobalt extrait dans des mines du Congo par des enfants. Suite à la publication du rapport de l'ONG, Apple et Samsung se sont expliqués. 
(A LIRE) » (janvier 2016)

> Le rapport d'Amnesty International.


Femmes artistes : la revanche ?

13/09/2016

À écouter

Internet ne nous bouffera pas tout crus

L'association CECIL (Centre d'étude sur la citoyenneté, l'informatisation et les libertés), en partenariat avec la LDH (Ligue des Droits de l'Homme) est heureuse de vous annoncer la parution de son "Guide de survie des aventuriers d’Internet".

Face à la surveillance illégitime, ce guide vise à :
• sensibiliser à ses dangers : profilage, publicités ciblées, mesures restrictives de libertés, IP‑Tracking, autocensure... ;
• assimiler de bonnes pratiques pour mieux défendre nos vies privées et nos libertés ;
• améliorer la maîtrise des outils numériques courants : navigateur, mots de passe, cookies… ;
• inciter à adopter des mesures et outils simples pour se protéger : anti-traceurs
(ex. uBlock Origin), chiffrement (ex. GPG-PGP), réseaux anonymisants (ex. TOR)…

Ce livret de 68 pages est la version papier
de 12 fiches pratiques disponibles sur le site Cecil.

11/09/2016

Des rendez-vous contre la loi travail

Les rendez-vous du 15 septembre contre la loi Travail,
via Alternative libertaire, cliquer sur la carte.

Jardin solidaire

09/09/2016

Vient de paraître: "Le Livre des trahisons"



Interview de Laurent de Sutter, philosophe, qui a dirigé Le livre des trahisons (PUF), dans lequel il donne la parole à de nombreux intellectuels de gauche qui relatent les moments-clés du quinquennat hollandiste. 
Hollande PS

Présentation de l'éditeur : Le 15 mai 2012, François Hollande était élu président de la République française. Depuis, avec l’aide de ses différents gouvernements, il n’a cessé de multiplier les actions, les lois et les déclarations contraires à ce qu’il avait annoncé – et, surtout, contraires à l’idée la plus élémentaire de ce que peut être la gauche. Quarante intellectuels et écrivains se sont donc réunis pour dresser la chronique de ces trahisons et pour raconter, à rebours de l’épilepsie médiatique favorisant notre amnésie, quelque chose de la condition politique du présent. Du programme présidentiel au projet de loi El Khomri, des déclarations de Manuel Valls contre toute tentative d’explication au passage en force de la constitutionnalisation de l’état d’urgence, de la gestion de la jungle de Calais jusqu’aux dictateurs invités par l’Élysée, à la lutte contre les prostituées et à la démission de Christiane Taubira, ce sont quatre années invraisemblables qui viennent de s’écouler. Ce n’est pas la première fois que la gauche a trahi la gauche, mais celle-ci pourrait bien être la dernière.

Contributions de : Dorian Astor, Philippe Beck, Véronique Bergen, Félix Boggio Éwangé-Épée, Antoine Böhm, Gabriel Bortzmeyer, Fabrice Bourlez, Arthur-Louis Cingualte, Yves Citton, Balthazar Clamoux, Thomas Clerc, Jérôme Dittmar, Camille le Doze, Jean-Michel Durafour, Johan Faerber, Jean-Luc Florin, Barbara Formis, Aléric de Gans, Tristan Garcia, Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros, Mathias Kusnierz, Ariel Kyrou, Warren Lambert, Stéphane Legrand, Aurélien Lemant, Camille Louis, Patrice Maniglier, Jean-Clet Martin, Morgane Merteuil, Yann Moulier-Boutang, Frédéric Neyrat, Pierre Pigot, Stephen Sarrazin, Ivan Segré, Clément Sénéchal, Laurent de Sutter, Fanny Taillandier, Nicolas Tellop, Pacôme Thiellement, Marion Zilio.
Editions PUF, 288 pages, 19 euros.

08/09/2016

À paraître

06/09/2016

Ligne THT : week-end de résistance

Pour en savoir plus, cliquer sur l'affiche.

04/09/2016

Résister

Au sommaire de "@CQFD" de septembre (n°146)

cqfd
Dossier spécial 12 pages 
"Des livres et des luttes"

• Témoignage d’un ancien libraire indépendant > Que faire quand les lecteurs se raréfient, les loyers augmentent, les grandes surfaces s’implantent et les distributeurs augmentent leurs marges ? Tenir, tenir... jusqu’à fermer un lieu de sociabilité.

• « La distribution est une condition d’autonomie » : Une autre idée de la logistique à Barcelone > Près de 200 entreprises de diffusion/distribution existent à travers le pays, contre une dizaine en France. À Barcelone, une petite structure tient tête aux géants du secteur. Petit topo dans le quartier caniculaire du Raval, par Miguel Martin, participant de Virus.

• De quoi Amazon est-il le nom ? > Une série de grèves et d’enquêtes journalistiques ont dévoilé le monde industriel qui se cache derrière le site Internet d’Amazon. Mais depuis peu, la critique du e-mastodonte s’est enrichie d’une dénonciation de ce qu’il produit : des entrepôts immenses dans lesquels des ouvriers s’échinent à manutentionner des colis commandés depuis un fauteuil de salon.

Vies et combats de la Petite Bibliothèque Ronde de Clamart > Gouverner en gérant, c’est le nouveau credo des édiles politiques. Dans la banlieue parisienne de Clamart, une librairie pour enfants au cœur d’une cité en fait les frais : prouver son efficacité ou dégager, voilà le deal de la mairie.

Mais aussi : un entretien avec le collectif des correcteurs précaires de Paris, un autre avec Cédric Biagini sur la lecture numérique et une rencontre avec le collectif des travailleus/euses du livre de Toulouse. Mais aussi un bref regard sur l’édition critique qui n’est pas un dîner de gala !

Et enfin : une superbe carte du monde de l’édition en France.

Enquêtes et reportages
• On part pour la Bretagne sud où comme ailleurs en France, le bilan touristique est morose et les commerçants tirent la gueule. Au port du Crouesty, commune d’Arzon, mi-juillet, on a trouvé le bouc-émissaire idéal : des militants CGT venus informer les saisonniers sur leurs droits. C’est : La loi El Khomri à la plage.

• Sur le chemin du retour, passage obligé par Bure en « été d’urgence » et sa poubelle nucléaire : Parce qu’une contestation internationale a fait reculer les pratiques d’immersion, l’industrie nucléaire parie sur l’isolement de quelques populations rurales pour cacher ses encombrants rejets. C’est tout l’enjeu de la lutte autour du bois Lejuc qui secoua la Meuse – et au-delà – cet été.

• Aux forceps, Aix-Marseille-Métropole a fini par voir le jour, avec son organe décisionnel, le conseil métropolitain, et la promesse d’un « projet d’aménagement et de développement économique ». Les multinationales ont déjà mis le pied dans la porte entrouverte. Aix-Marseille : Métropole ou mégapole ?

International
• Israël : L’impasse de l’« israélisation de la sécurité » > Après l’attentat de Nice et l’assassinat du père Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray, l’ancien ministre de la Défense, Hervé Morin, en appelait «  à l’israélisation de notre sécurité  ». Mais sur quoi repose au juste le modèle israélien  ?

• Turquie : Le « cadeau du ciel » à Erdogan > Le 15 juillet dernier, une tentative de coup d’état a capoté en quelques heures et a permis, par sa répression, au président Recep Tayyip Erdogan de renforcer son pouvoir sans partage. Étienne Copeaux, historien du nationalisme turc, revient sur l’arrière-plan politique de ces tragiques querelles byzantines.

• Rohingya : L’autre crise des réfugiés > 2015 a marqué le début officiel d’une « crise des réfugiés » en Europe. En Asie du Sud-Est, des bateaux continuent à traverser le golfe du Bengale, bondés de réfugiés Rohingya. Cette minorité musulmane de Birmanie fuit les violentes persécutions dont elle est victime dans son pays. Reportage en Malaisie où les Rohingya sont tant bien que mal accueillis malgré l’hostilité farouche des autorités locales.

> Le site de CQFD.

"Chroniques de la zone libre"

ZAD
"Des zad au maquis : fragments de l’imaginaire autonome", de Cosma Salé
« "On s’est promis que ça n’aurait pas de fin, qu’on ouvrirait des lieux en veux-tu en voilà, qu’on s’y retrouverait toujours, qu’on y rassemblerait, avec d’autres naufragés du béton, les plus fiers équipages de pirates.
(...) Dans les ministères de la parole publique, on refuse de comprendre ce qui se joue durant ces nuits. On reprend, pour la répandre une fois encore, l’image indécrottable et bien commode du casseur opportuniste.”

C’est dans la nébuleuse autonome que se recrute une partie des activistes contre les grands projets inutiles ou contre la loi Travail. Ce livre aurait pu s'appeler Dans la tête d’un zadiste. Il témoigne de la résolution et de l’imaginaire d’une génération qui a choisi les marges pour tenter de réinventer un monde à la hauteur de ses exigences. Il permet de saisir un peu de la représentation du monde de cette jeunesse en lutte radicale contre la société néolibérale.
On y trouvera un peu de ce que Cosma Salé a appris : à respirer et à sentir, à créer et à bâtir contre l’ennui. De la zad de Notre-Dame-des-Landes ou du Testet à la cuisine d’une maison occupée, d’une cabane dans les bois au tissu urbain des squats, on y éprouvera peut-être un peu de la fièvre et de l’enthousiasme, de la magie et de l’exil de sa génération. C'est un petit traité sur l'esquisse des marges, un manuel d'usage du monde libre, les fragments d’un imaginaire qui a désormais sa dynamique propre. »
Le passager clandestin, 180 pages, 15 euros.
Paru en juin 2016.

29/08/2016

À paraître le 14 septembre

Bande dessinée Delcourt
"Wonder", 
de François Begaudeau et Élodie Durand.
« En mai 68, Renée, une jeune ouvrière de l’usine de piles Wonder, est emportée malgré elle par le flux de la grève générale. Au gré des rencontres et des événements, elle va gagner son émancipation. Étudiants et ouvriers, unis contre le patronat, c’est la collision de deux mondes qui vont s’entrechoquer. Rebaptisée "Wonder" par des étudiants bourgeois, Renée va vivre avec eux, découvrir leur système de pensée, la joute verbale, la culture, la politique et comprendre qu’elle vit un moment clé. Elle a pu entrevoir un univers foisonnant… où tout est à réinventer. Les lignes peuvent bouger. »
Editions Delcourt. 144 planches, 17,95 euros. 
Sortie le 14 septembre 2016.